Boutique en ligne et publicité sur internet : À quoi faut-il s’attendre ?

Le comportement des consommateurs en matière d’achat et de consommation a grandement évolué au cours des dernières années. De plus en plus de gens délaissent les magasins traditionnels pour se tourner vers les achats en ligne; c’est pratique, on sauve du temps, on évite de prendre la voiture et de se retrouver dans le trafic, pour finalement aboutir dans un centre commercial bondé.  Il n’y a pas si longtemps, les achats en ligne étaient bien souvent attribués aux jeunes professionnels branchés, mais on réalise maintenant que les consommateurs de toutes les générations utilisent de plus en plus les boutiques en ligne pour leurs achats quotidiens. Avec cette popularité grandissante, plusieurs commerces traditionnels ont désormais ajouté un volet «Acheter en ligne» à leur site internet, sans compter que plusieurs nouvelles entreprises, voyant ici une opportunité d’affaires, ont décidé de se lancer exclusivement dans le commerce en ligne.

Qui dit boutique en ligne, dit évidemment magasinage en ligne. Comme votre consommateur potentiel se trouve sur le web, il n’y a pas de meilleur moyen de l’attirer vers votre boutique que de le mettre face à de la publicité sur internet ! Tout cela peut vous sembler bien simple et logique; on choisit une agence, on fait de la publicité, le client est sur internet, nous aussi et hop! On obtient 300% de rendement dès le premier mois… Hé bien! Si c’est ce que vous croyez, vous risquez d’être amèrement déçu, puisqu’en fait votre perception de la réalité est erronée. Ce n’est pas parce que vous exploitez un commerce en ligne que vos coûts seront moins élevés et que votre retour sur investissement sera plus rapide comparativement à un commerce traditionnel. Voilà pourquoi vous devrez observer quelques règles de base afin de pouvoir mesurer efficacement le rendement de votre investissement en publicité.

VOUS ÊTES NOUVEAU SUR LE MARCHÉ : OUBLIEZ LES VENTES, TRAVAILLEZ SUR VOTRE COMMUNAUTÉ!

Vous êtes une nouvelle boutique en ligne, personne ne vous connaît. Même si vous vendez le meilleur produit du monde et que votre boutique est attrayante, si vous mettez l’emphase uniquement sur vos ventes et que vous espérez un rendement supérieur à votre investissement dans les premiers mois, et bien, vous venez de commettre une première erreur ! Avant d’acheter vos produits, les gens doivent apprendre à vous connaître et à vous faire confiance. Voilà pourquoi votre point de départ devrait être de bâtir une communauté autour de votre marque, c’est-à-dire la création d’une page Facebook, d’un compte Twitter, de recueillir des évaluations sur Google +, d’obtenir des inscriptions à vos infolettres, etc. De cette façon, vos clients potentiels se familiariseront avec vos produits et pourront constater les avantages que vous offrez par rapport à vos compétiteurs.

Vous devez être proactif! N’attendez pas que les gens s’inscrivent par eux même, offrez-leur un incitatif. Faites un concours sur Facebook, donnez-leur 10% de rabais sur leur premier achat lorsqu’ils s’inscrivent à votre infolettre, donnez-leur 10% additionnel s’ils partagent à leurs amis et que ces derniers s’inscrivent également. Si vous ne faites pas d’efforts, vos consommateurs n’en feront pas non plus, montrez-leur que vous êtes intéressant et que vous avez plus à offrir que les autres. N’oubliez pas, bien souvent les gens achètent une promotion, un rabais, un spécial bien plus que le produit lui-même. C’est l’impression de faire une bonne affaire qui les poussera à acheter.

Au cours des trois premiers mois d’existence de votre boutique en ligne, la conversion principale que vous devriez mesurer devrait être le nombre d’inscriptions que vous recevez. Votre coût par acquisition devra refléter le nombre de nouveaux membres à votre communauté et non pas seulement le nombre de ventes.

VOTRE COMMUNAUTÉ EST BÂTIE : ON PEUT COMMENCER À MESURER LES VENTES 

Il y a plus que trois mois que votre boutique en ligne est sur le marché et vous avez fait des efforts substantiels afin d’ajouter des membres à votre communauté. Vous leur avez offert des promotions d’entrée intéressantes et ces derniers ont commencé à faire des achats. Félicitations! Vous pouvez maintenant commencer à mesurer le retour sur investissement de  vos ventes. Avant toute chose, vous devrez faire l’analyse de vos résultats obtenus jusqu’à maintenant : combien ai-je d’inscriptions à mon infolettre, combien ai-je de «j’aime» sur Facebook, quelle est la courbe de croissance de ma communauté, combien de membres de ma communauté ont réalisé des achats, combien en ont fait de manière répétée ? Toutes ces analyses vous aideront à vous fixer des objectifs de vente réalistes en prévision des mois à venir. Il est très important d’avoir recueilli ces données avant de vous fixer vos premiers objectifs, sans quoi vous risquez de vous retrouver avec des objectifs qui ne seront pas alignés avec la situation actuelle de votre entreprise. Bien sûr, les données du marché peuvent être un bon indicateur, mais elles dépendent beaucoup d’une entreprise à l’autre, tout dépendant des efforts marketing qui sont investis par vos compétiteurs, d’où l’importance d’être proactif face à la compétition.

Également, si vous êtes un commerce en ligne qui existe déjà depuis un petit moment, mais que vous commencez vos efforts marketing, sachez que vos ventes ne seront pas quadruplées en un seul mois. Vos ventes augmenteront, mais comme les nouvelles entreprises, vous devrez bâtir une plus grande communauté avant d’obtenir les résultats attendus.

En résumé, ce qui fera le succès de vos investissements en publicité internet, ce sont les efforts que vous investirez à vous faire connaître et à bâtir votre communauté d’acheteurs ; les ventes viendront par la suite et si vous faites les choses comme il le faut, vous risquez d’être agréablement surpris par les résultats. Et de grâce, faites confiance à votre agence ! Si vous l’avez choisi en premier lieu, c’est exactement pour cela. Soyez réceptifs et proactifs face à leurs demandes et suggestions, ce sont eux les spécialistes.

Sur ce, je vous souhaite bonne chance et le plus grand succès avec le lancement prochain de votre nouvelle boutique en ligne. N’oubliez pas, tout commence par bâtir et fidéliser votre communauté d’acheteurs.