Marketing Numérique

Tendances Web 2018

Publié dans l'Autojournal en février 2018

5 prédictions pour l’industrie automobile

En matière de marketing numérique, il est primordial de toujours être à l’affût des nouveautés.

Alors que 2017 est désormais derrière nous je vous propose mes cinq prédictions pour l’année 2018 afin que vous puissiez vous adapter rapidement.

1. Le marketing par moteur de recherche est là pour rester

Bien que ce type de marketing aura bientôt plus de 18 ans, il demeure le type de marketing le plus rapide pour générer du ROI. Alors que les fausses nouvelles sur les grands sites Web de nouvelles sont en hausse et que Facebook nous annonce ses excuses et nous promet de réparer le réseau social, Google et son moteur de recherche, offre toujours une expérience impeccable avec un modèle publicitaire bien en marche. De plus, à cause des mesures que celui-ci a mises en place pour assurer la qualité des annonces, la confiance des utilisateurs est encore bien présente.

Google ajoute de plus en plus d’extensions d’annonces et l’intégration de Google Mon Entreprise est de mieux en mieux faite. Ce qui veut dire que le SEM (Search Engine Marketing) va continuer à être l’un des moteurs principaux des campagnes de marketing numérique.

2. Le marketing par contenu « content marketing » perd du terrain

Une des grandes tendances pour le marketing numérique était de créer du contenu pour bien positionner notre marque au niveau organique dans les moteurs de recherche ou pour augmenter sa présence sur les réseaux sociaux. Bien que ce type de marketing soit toujours utile, sa valeur perçue est significativement en baisse. Il y a trop de contenu en ligne, les consommateurs sont inondés de contenu souvent non pertinent. Si vous êtes à élaborer votre stratégie de marque, essayer de créer des pièces de contenu qui sortent de l’ordinaire. Il n’est pas nécessaire de produire deux billets de blogue par semaine qui sont ennuyant à lire. L’avenir est dans l’expérience de marque en ligne, faites vivre à vos clients actuels et potentiels des expériences interactives comme de la vidéo en ligne ou des canvas sur Facebook Par exemple, lors du lancement du VW Atlas. L’équipe de marketing a créé un canvas qui nous faisait découvrir le nouveau modèle de façon interactive.

3. La communication entre les marques et les clients est maintenant la norme

L’image de marque ou pourrait-on l’appeler expérience de marque aujourd’hui passe par les communications entre une marque et ses clients. Le téléphone était autrefois le moyen de choix, maintenant les clients ont plusieurs moyens de communiquer avec une marque, même probablement trop. En tant que marque vous devez contrôler ces canaux de communications, les surveiller et vous assurer que les utilisateurs trouvent réponse à leurs questions. Voici une courte liste des différents canaux de communications à surveiller pour votre marque

  • Facebook (Page & Messenger vous offres des méthodes de communication bidirectionnelles)

  • Google Mon Entreprise offre maintenant la possibilité de communiquer sous forme d’un « chat »

  • Le « live chat » sur un site web est de plus en plus important. Les consommateurs apprécient beaucoup cette méthode de communication.

On remarque aussi que les consommateurs préfèrent écrire que parler. Cette tendance en lien avec la grande popularité des applications de « messaging » doit être bien comprise par les concessions et les outils bien déployés.

4. Votre positionnement local est important

En tant que concession, le constructeur fait 90 % du travail pour promouvoir vos véhicules neufs. La section « construction & prix » sur le site Web des constructeurs est de loin la plus visitée et la plus utilisée. Ce qui veut dire que le consommateur maintenant sait déjà quel modèle ils veulent. Une fois leurs décisions d’achat précisées, l’étape suivante est la recherche d’où ils peuvent se procurer le véhicule. Prenez soin de votre positionnement local, surtout « Google Mon Entreprise ». Les clients qui ont pris leur décision d’achat quant au type de véhicule qu’ils veulent visitent généralement 4 à 5 concessions et ces gens vont tout simplement effectuer une recherche locale sur un moteur de recherche. Soyez sûr d’être bien présent ! Il est important aussi d’orienter vos campagnes Google Adwords et autres en fonction de ce comportement.

5. Votre service à la clientèle définit votre marque

Le terme service à la clientèle est vieux. Il existe depuis que le commerce existe et même avant. Il prend une autre dimension avec la prolifération des opportunités que les consommateurs ont d’évaluer les entreprises en ligne.  Vous pouvez investir des dizaines de milliers de dollars en publicité et recevoir une mauvaise évaluation en ligne accompagnée d’un très mauvais commentaire et perdre des centaines de ventes potentielles. Votre réputation en ligne est à la merci des consommateurs en ligne et cette tendance ne fait que se concrétiser. Comme pour le point #3, il est important de suivre vos notes d’évaluation en ligne et les commentaires associés.

En 2018, prenez un pas de recul et effectuez un audit de votre concession et de sa « présence en ligne ». Rappelez-vous, l’Internet est maintenant vieux. Il a atteint une certaine maturité. C’est le meilleur temps d’évaluer votre mix média et de bien positionner votre marque face aux changements qui sont à venir.

Salon de l’auto

Publié dans l'Autojournal en mars 2017

Développer sa stratégie publicitaire sur le Web

Le Salon de l’auto est une excellente occasion de séduire la clientèle. Toutefois, pour ceux qui souhaiteraient adopter une approche plus agressive, ce n’est pas nécessairement le meilleur moment.

Le Salon de l’auto est un évènement annuel très important qui compte parmi ses participants des acheteurs potentiels désirant s’inspirer et regarder les différents modèles. Pour la plupart, la décision d’achat n’est pas encore prise et se prendra au cours des mois suivants. En tant que concessionnaire, adopter une stratégie agressive avec des représentants sur le terrain peut se révéler rentable auprès d’un faible pourcentage d’acheteurs plus émotifs, mais ils laisseront énormément de ventes potentielles sur la table. En utilisant une telle approche, ils peuvent même créer l’effet inverse, en positionnant leur marque de façon négative et en dirigeant les clients vers un concurrent.

Les concessionnaires automobiles doivent mieux comprendre la réalité de leur clientèle. Il y a des stratégies à utiliser quand les clients sont en mode inspiration et quand ils sont en mode achat final. Le Salon de l’auto est une excellente occasion d’entreprendre un processus de séduction de la clientèle. Heureusement, les outils et la publicité Internet peuvent jouer un rôle majeur.

Préparer sa stratégie d'acquisition de données

Dans l'univers du Web, certaines actions effectuées par des clients potentiels vous donnent accès à des données sur lesquelles il est possible d’agir. La visite de votre site Internet, la vue d’une de vos vidéos sur YouTube, l’obtention d’un «j'aime» sur votre page Facebook, l’inscription à votre infolettre ou l’acquisition de données à travers un formulaire, sont toutes des actions qui fournissent les informations nécessaires pour les relancer.

Une fois ce concept de collecte de données bien compris, il ne tient qu’au concessionnaire de déployer sa stratégie d’acquisition sur le site du Salon de l’auto. Au lieu d’avoir une approche axée sur la vente, le personnel mandaté par la concession conseillera les clients et leur offrira un incitatif en échange d’une des actions mentionnées plus haut. Les incitatifs peuvent prendre la forme de petit cadeau ou de promotion spéciale valide seulement pour eux (créer le sentiment d’être unique).

Vous pouvez par exemple offrir un rabais exclusif à ceux qui vous fournissent leurs données. Pour cela, il faut vous assurer que les gens visitent votre site Web. Vous n’avez qu’à mettre le formulaire de prise de contact sur votre site, à demander aux visiteurs du Salon d’y accéder (en utilisant un URL dédié) et en proposant de le remplir avec leur téléphone intelligent. En utilisant cette technique, vous serez en mesure de les relancer par courriel et d’effectuer des campagnes de remarketing. Le processus devrait s’arrêter à cette étape pour créer un bon premier lien entre votre marque et le client potentiel.

Entretenir la relation

Vous avez maintenant un point de contact avec votre client potentiel. C’est un contact virtuel, mais comme l’achat d’un véhicule se fait principalement en ligne, il sera très important. C’est d’ailleurs à cette étape que l’on doit mettre en place notre stratégie d’acquisition en ligne.

Le remarketing est le meilleur ami du concessionnaire automobile. Il consiste à afficher des annonces via des réseaux publicitaires (ex : Google, Facebook) seulement à des utilisateurs qui ont effectué une action spécifique (visite de votre site Web, inscription à votre infolettre, visionnement d’une vidéo sur YouTube). Si votre stratégie sur le site du Salon de l’auto a bien été exécutée, la majorité de vos clients potentiels devraient se retrouver sur vos listes de remarketing.

La suite est simple, il suffit de créer des publicités sous forme de bannières et de vidéos mettant de l’avant votre concession. À cette étape, il est important de bien comprendre que le constructeur n’a plus d’importance. Vous désirez que les clients se présentent à votre concession et qu’ils effectuent leurs transactions chez vous. L’histoire de votre concession est extrêmement importante et vous devez démontrer les avantages à acheter chez vous plutôt qu’ailleurs. Ces publicités ciblées peuvent s’échelonner sur une période allant jusqu’à un an ou même plus.

En plus du remarketing par site ou vidéo, il existe aussi d’autres techniques efficaces. Vous pouvez téléverser les adresses courriels ou numéros de téléphone recueillies au Salon de l’auto sur Google et Facebook et en créant des listes de remarketing. Cette technique n’est pas efficace à 100 %, mais dans la majorité des cas, ces plateformes sont capables de retracer près de 80 % des utilisateurs.

En plus des efforts publicitaires de type remarketing, vous pouvez aussi les relancer par courriel (infolettres) ou par téléphone. Avec une stratégie d’acquisition d’information exécutée correctement, ainsi qu’une bonne campagne de remarketing adaptée à vos besoins, vous vous assurerez d’être présents en ligne en tout temps aux yeux de vos clients potentiels. Vous avez la capacité de faire graduer vos clients potentiels de l’étape du magasinage à celle de l’achat. Si votre message est bien exprimé et que votre opération de séduction envers votre concession est bien diffusée, ces clients iront fort probablement effectuer leur transaction chez vous.

Le Salon de l’auto est l’occasion idéale de maximiser votre base de donnée de clients potentiels. Ne faites pas l’erreur d’y déployer des ressources ayant pour seul objectif de vendre. Voyez le Salon comme une opportunité unique d’augmenter votre banque de prospects et profitez de cette occasion d’affaires pour être plus malin que vos concurrents… en utilisant de façon intelligente les outils numériques à votre disposition pour ouvrir et entretenir le dialogue avec ces acheteurs potentiels.

Bonnes ventes !

Jeunes entrepreneurs québécois en Russie

J’ai eu le privilège de m’envoler avec une délégation de jeunes entrepreneurs québécois vers le pays qui abrite la légendaire Place Rouge. Le but de cette mission était de rencontrer des gens d’affaires Russes pour mieux comprendre leur marché et  voir s’il y avait une synergie possible. Le défi était de taille compte tenu de la réputation peu charismatique des Russes.

Cette escapade s’est avérée un succès et une expérience mémorable et ce, malgré le tempérament glacial de mes acolytes Russes.  Je partais avec beaucoup de réticence quant à la possibilité de faire des affaires avec les Moscovites et pourtant j’ai réussi à établir un partenariat avec une firme Russe et j’ai plusieurs rendez-vous par vidéo conférence dans les prochaines semaines concernant le serveur publicitaire de Planning Média qui est basé sur la géo localisation.

Éditeurs web: générez plus de revenus en ligne!

MONTRÉAL, 16 mai, 2012  - Planning Média est fière d'annoncer un nouveau partenariat permettant d’offrir aux éditeurs web une nouvelle façon innovatrice de monétiser le contenu en ligne en utilisant des annonces basées sur l’emplacement géographique exact de l’utilisateur en temps réel. 

Ces annonces géociblées sont rendues possibles grâce au concept de clôture de géolocalisation, une technologie émergente qui définit un périmètre virtuel autour d'une région géographique particulière.

Planning Média développe présentement des relations publicitaires avec les éditeurs web afin de développer son réseau numérique en ligne. L’entreprise fournira le service d’opération publicitaire ainsi que la vente média. En livrant des impressions de façon géolocalisée, Planning Média est en mesure d’augmenter l’inventaire publicitaire d’un site de contenu ainsi que d’augmenter la valeur monétaire des impressions.

Jeunes entrepreneurs québécois en Chine!


J'ai récemment eu la chance d'accompagner 14 jeunes entrepreneurs québécois en Chine lors d'une mission commerciale organisée par le RJCCQ (Regroupement des Jeunes Chambres de Commerce du Québec). L'expérience a été formidable. À l'agenda: 3 jours à Beijing, 4 jours à Shanghai et plus d'une dizaine de rencontres d'affaires.

L'économie de la Chine est fantastique pour des jeunes entrepreneurs qui sont ambitieux et qui ont une vision internationale. Dès notre arrivée, on sent déjà que le pays ,qui était au début des années 2000 reconnu pour sa grande capacité manufacturière, devient très rapidement une puissante économie axée sur le savoir-faire. On ne parle plus du terme "cosmopolite" mais bien de "gigapolite" lorsqu'on se promène en ville. J'ai eu la chance de rencontrer et de m'entretenir avec plus d'une douzaine d'entrepreneurs chinois dans le domaine des médias en ligne, soit des agences de relations publiques, boîtes de pub, moteur de recherche (Baidu), sites de contenu vidéo (Youku) et sites de nouvelles. Ce qui est intéressant pour un entrepreneur ambitieux, c'est la motivation et la vision commerciale des gens d'affaires chinois. Chaque entretien est très interactif et on remarque beaucoup d'ouverture d'esprit. Les entrepreneurs chinois veulent faire du commerce!

Faire affaire en Chine n'est certainement pas un processus simple et sans embûche. En tant qu'entrepreneur, il faut bien préparer ce que notre entreprise veut obtenir dans un éventuel partenariat. Il faut se préparer à négocier et bien sûr, garder un oeil sur nos secrets d'affaires. À titre d'exemple, j'avais préparé trois différentes présentations PowerPoint pour être certain de bien m'adapter à mon audience. Bien sûr, la première rencontre reste toujours exploratoire, mais il faut s'assurer d'un élément: si l'opportunité est au rendez-vous, il faut agir.

Je retiens un enseignement très important suite à mes rencontres d'affaires: les Chinois aiment connaître la personne avant l'entreprise. Il faut donc se voir comme une opportunité, avoir la tête haute et être fier. Ensuite, présenter son entreprise comme une occasion d'affaires très intéressante.